Le petit camp 

petit camp de César

 Après avoir installé le grand camp, César s'empare par la suite de la colline de la Roche-Blanche sur laquelle il établit un autre camp "le petit camp", où il installe deux légions. Il fait alors creuser un double fossé de douze pieds de large (environ 3m50), il s'agit d'un ouvrage de protection qui doit , par sa largeur et sa forme triangulaire, protéger d'une attaque les légionnaires allant d'un camp à l'autre.

Le petit camp, d'une surface de 5 ha, a fait l'objet de sondages sur sa face nord, ce qui a permis de retrouver le fossé triangulaire, là aussi souvent victime de l'érosion des pentes. Des découvertes d'un grand intérêt ont été faites à cette occasion. On a trouvé les restes d'amphores cassées au col, mode d'ouverture qui évitait de souiller le vin. Elles avaient été jetées, après consommation, dans le fossé. Mais on eut surtout la chance de découvrir des projectiles de l'artillerie romaine, ces machines de guerre que les légionnaires étaient seuls à utiliser dans la guerre des Gaules.

 

Deux grandes flèches de fer à douille, traits lancés par une machine du type scorpio, et trois boulets de pierre qui étaient des projectiles de baliste. 

Consulter :

Nouvelles recherches sur les travaux césariens devant Gergovie (1995-1999)

Y. Deberge V. Guichard M. Feugère D. Leguet D. Tourlonias

Les recherches archéologiques à Gergovie sous le second empire

Vincent Guichard

 

Témoignages de la Guerre des Gaules dans le bassin clermontois, nouveaux apports

Yann Deberge, François Baucheron, Ulysse Cabezuelo, Pierre Caillat, Esther Gatto, Christophe Landry, Daniel Leguet, Jean-François Pasty, Thomas Pertlweiser, Christine Vermeulen et Gérard Vernet

006691320.jpg
Gergovie. Les fortifications de l'oppidum de Gergovie.png
Gergovie
  • Facebook Social Icon
Gergovie- oppidum de Gergovie- plateau de Gergovie- Archéologie
Gergovie

GERGOVIE

un site, des hommes

Le livre

D. Leguet et D. Tourlonias

Réédition actualisée      12€